Haydée de Carvalho

Haydée de Carvalho
(Brésil vers 1925 – ?)
actuellement à l’inventaire de la Collection

 

inv0162-carvalho

Sans titre
Brésil, 8 novembre 1949
Gouache sur carton
50 x 62 cm
Inv. n°0162- Anciennement N° : 0109

 

Née vers 1925, Haydée de Carvalho est entrée à l’hôpital de Juquéri (Brésil) le 18 octobre 1940, elle n’était alors âgée que de 15 ans. D’après les notes du docteur Mario Yahn qui était son médecin et le donateur de cette œuvre, elle était décrite comme « perverse et effectuant des actes anti-sociaux ».

Dix années après le début de son internement, une sortie eut lieu le 22 juillet 1950. Son état ainsi que son comportement s’étaient considérablement améliorés en grande partie grâce à sa fréquentation de l’atelier d’art de Juquéri.

Pourtant, le docteur Mario Yahn rapporte que cette patiente ne pouvait s’entendre avec ses camarades d’atelier car elle faisait preuve d’une grande irritabilité Elle fut donc autorisée à travailler seule, dans une pièce voisine de la salle commune de l’atelier. Son investissement dans la peinture était décrit comme très important.

Imaginative, vive et intelligente, Haydée de Carvalho n’appréciait pas que la peinture, elle s’adonnait aussi la couture et la broderie.

Ses gouaches d’une grande vivacité de couleurs représentaient essentiellement des scènes où l’homme se trouvait dans une relation étroite avec la nature. Il y avait des figures d’Indiens—qu’elle affectionnait particulièrement—des scènes de chasse, des bêtes sauvages ou encore un couple à cheval. Un autre registre concernait les sujets en lien avec le divin, tel un garçon en prière ou bien une église. Enfin, elle a peint également des tableaux plus proches de son quotidien : un médecin et une infirmière ou encore le bal de la rose à Franco da Rocha.

Il ne reste plus dans la Collection qu’un seul tableau daté du 8 novembre 1949, et qui met en scène de façon joyeuse un lion qui marche vers une destination inconnue.

Expositions 

  • Paris, Sainte-Anne, 1950 : Première Exposition Internationale d’Art Psychopathologique, Centre hospitalier Sainte-Anne, Paris. 
  • Paris, Sainte-Anne, 1998 : Hommage à Robert Volmat, Oeuvres de la Collection ancienne du Centre d’Etude de l’Expression, Centre hospitalier Sainte-Anne, Musée Singer- Polignac, Paris, 19- 27 septembre.
  • Tel Aviv, 1998, Des hommes comme vous, dans le cadre du Symposium d’art thérapie, Institut culturel français de Tel Aviv, 28 octobre au 20 décembre1998
  • Paris, Sainte-Anne, 2000 : De Sainte-Anne et d’ailleurs, Collection ancienne du CEE, Université René Descartes Paris 5, Galerie Saint-Germain, Paris, 27 juin- 11 juillet. (Catalogue disponible)
  • Tübingen, Allemagne, 2002 : Genie und Wahnsinn, Centre culturel franco-allemand, Musée de la Ville de Tübingen, Tübingen, 16 avril- 15 juin.
  • Paris, Sainte-Anne 2016 : Brut et Joli, Oeuvres de la Collection Sainte-Anne accompagnées d’oeuvres d’artistes invités (M. Raysse, G. Gasiorowski, A. Messager), MAHHSA du 17 Septembre au 28 décembre 2016.

Œuvre représentée dans
« De l’art des fous à l’œuvre d’art » par Anne-Marie Dubois, Tome 3, p. 158. Editions Edite, Centre d’Etude de l’Expression, août 2009.
En vente à la librairie du Musée d’Art et d’Histoire de l’Hôpital Sainte-Anne.

'.