Paul-Ferdinand Gachet


 

Paul-Ferdinand Gachet
30 juillet 1828, à Lille – 1 janvier 1909, à Auvers sur Oise

Fils de Louis Gachet et de Clémentine Cuvillon, originaires du Nord de la France.
Son père, filateur le destine à l’industrie et le met ainsi que son frère au collège de sa ville natale. Mais Lille possède un riche Musée, et les chefs d’œuvres hollandais et flamands de l’ancien couvent des Récollets furent ses premières rencontres artistiques. Le jeune homme « crayonne partout » selon les écrits de son fils, et prend des cours de dessin de deux différents maîtres, Cuvelier et Detrez.
A l’âge de 16 ans il suit ses parents en Belgique. C’est l’époque de la signature de sa première peinture à l’huile, intitulée La lecture.
De retour à Lille, Paul-Ferdinand Gachet choisit de devenir médecin.
En 1848, il arrive à Paris et prend sa première inscription en médecine.
Son désir de secourir « l’homme malade » mit du temps à se réaliser car il échoua aux examens à de nombreuses reprises. Il obtient son diplôme en 1958, en soutenant une thèse qui est à la fois un hommage au Professeur Falret de l’hôpital de la Salpetrière à Paris et au souvenir de ce qu’il avait rencontré à ce moment là, c’est-à-dire la folie. Le titre de cette thèse Etude sur la mélancolie renvoie directement aux croquis qui figurent dans la Collection Sainte-Anne et qui furent donnés au Centre d’Etude de l’Expression par son fils Paul par l’intermédiaire du Docteur Vinchon.

En tant que médecin Paul-Ferdinand Gachet était décrit comme un philanthrope ; son sens du dévouement et son inépuisable énergie sont soulignés par tous ceux qui l’ont approché. Sa foi dans la science et l’art de guérir étaient inébranlables. Il se proposa dans un premier temps de se consacrer aux maladies nerveuses et mentales, mais il fit en définitive de la médecine générale.

En 1868 il se marie et, un an plus tard, il devient père d’une petite fille.
A partir de 1872, date d’acquisition de la maison d’Auvers sur Oise, Gachet mena de front sa vie Parisienne de médecin et, à la campagne, sa vie d’artiste sous le pseudonyme de Paul Van Ryssel qui signifie, « de Lille » en flamand.
Dès son installation à Auvers sur Oise il se lia avec Pissaro, Guillaumin et Cézanne. Ce « quatuor aquafortiste » se retrouvait très régulièrement, dînait à l’auberge Ravoux, travaillait ensemble. Pour Paul Gachet Fils, né en 1873 à Auvers sur Oise, les cinq rarissimes eaux-fortes de Cézanne seraient un témoignage de cette époque. Il déclare même que l’influence de Pissaro et de Van Ryssel y était très repérable.

Cependant pour son fils, le véritable visage de Paul-Ferdinand est celui d’un médecin passionné qui s’est consacré au soulagement de la souffrance humaine, son engagement artistique n’étant que secondaire. Pour certains il est devenu le médecin de Cézanne et de Van Gogh alors qu’il n’eut jamais à les soigner.

Il s’est éteint à quatre vingt ans et est inhumé au cimetière du Père Lachaise.

 

Liste des oeuvres actuellement à l’inventaire de la collection

Vingt-quatre croquis de folles (Salpêtrière)
Vers 1858
Encre sur papier
25×16 cm

 

Références bibliographiques

Collectif, Exposition, Art-Technique-Hygiène, Histoire de la médecine Descartes, dans le carde des Journées Internationales de la Santé Publique, 11 p., Imprimerie Générale de la Beauce et du Gâtinais, Pithiviers, juillet 1937.

Collectif, Qui était le docteur Gachet ?, 20 p., Office du Tourisme, Auvers-sur-Oise, mai 1980.

Doiteau V., La curieuse figure du Dr Gachet : Un ami et un amateur de la première heure de Cézanne, Renoir, Pissarro, Van Gogh, Aesculape, Revue Mensuelle Illustrée, p. 169-173, p. 211-216, p. 250-254, p.278-283, p. 7-11, Imp. G. Desgrandchamps, Paris, août 1923- janvier 1925.

Dubois AM., La collectione Sainte-Anne e il Centre d’Etude de l’Expression, Oltre la regione : Le figure, i maestri, le storie dell’arte irregulare, Bergame, Catalogue de l’exposition sous la direction de Bianca Tosatti, 368p., Skira Editeur, Milan, 2006.

Gachet P., Qui était le Docteur Gachet ? Le Docteur Paul-Ferdinand Gachet par son fils Paul, Extraits de son livre Deux amis des Impressionnistes Le Docteur Gachet et Murer, 47 p., Edité par le syndicat d’initiative, Auvers-sur-Oise, 1980.

Vasse J., Paul Gachet, Médecin Peintre Graveur, 1828- 1909, La Betterave, Association amicale des enfants du Nord et du Pas-de-Calais, n°416, p. 7-8, Imprim. Charruey, Arras, juin 1960.

Vinchon J., En marge des dessins de folles du Docteur Paul Gachet, Histoire de la Médecine, 5 p., Imprimerie de Compiègne, Compiègne, janvier 1958.

 

Expositions

Paris, 1937
Exposition, Art-Technique-Hygiène, Histoire de la médecine, Descartes, Journées Internationales de la Santé Publique, Musée Gilbert, Faculté de Médecine, Paris, 1er-10 juillet.

Auvers-sur-Oise, 1980
Qui était le docteur Gachet ? Office du Tourisme, Mairie d’Auvers-sur-Oise, Auvers-sur-Oise, 3- 31 mai.

Italie, 2006
Bergame,
Le figure, i maestri, le storie dell’arte irregolare, Œuvres du Dr Gachet et d’Ernest Bredier Avril 2006

Monaco, 2007
Musée des Beaux-arts,
Le figure, i maestri, le storie dell’arte irregolare, Œuvres du Dr Gachet d’Ernest Bredier, 10 janvier au 25 février 2007.

'.