Claude Brun

Claude Brun

France, La Seyne, 24 août 1914 – ?

 

Claude Brun Sans titre 19 août 1952 Encre, gouache, vernis sur papier 20,1 x 25,6 cm © crédit photographique Collection Sainte-Anne inv. n°0082

Claude Brun
Sans titre
19 août 1952
Encre, gouache, vernis sur papier
20,1 x 25,6 cmr
© crédit photographique
              Collection Sainte-Anne
inv. n°0082

 

Claude Brun Sans titre 14 août 1952 Encre, crayon de couleur, stylo à bille sur papier 20,6 x 25,7 cm © crédit photographique Collection Sainte-Anne inv. n°0083

Claude Brun
Sans titre
14 août 1952
Encre, crayon de couleur, stylo à bille sur papier
20,6 x 25,7 cm
© crédit photographique
Collection Sainte-Anne
inv. n°0083

 

Les éléments biographiques dont nous disposons sont issus des textes qui figurent au verso de certaines œuvres et de quelques données d’un dossier d’archive de l’hôpital. D’après ces documents, Claude Brun a dû être hospitalisé à la Clinique des Maladies Mentales et de l’Encéphale de l’hôpital Sainte-Anne à partir des années 50.

La dizaine de gouaches conservée dans la Collection Sainte-Anne constitue un ensemble homogène de petits formats, caractérisé par un goût pour des compositions aux coloris très équilibrés. les motifs, abstraits ou allégoriques, intègrent souvent des devises en latin et des noms de personnages célèbres; ce sont souvent des peintres tels que Picasso ou Matisse, ce qui laisse penser que cet artiste avait une connaissance du monde culturel de son époque.

Les œuvres qui figurent à l’inventaire de la Collection Sainte-Anne ne représentent sans doute qu’une petite partie de sa production. Elles ont été réalisées à la Clinique des Maladies Mentales et de l’Encéphale où Claude Brun était hospitalisé, et le patient a fait du professeur Deniker le destinataire de certaines gouaches.

Les thèmes sont la plupart du temps satiriques et parodiques et ils laissent deviner que l’auteur avait des convictions très affirmées.

Deux dessins de Claude Brun figuraient à l’exposition Paris/Paris 1937-1957 au Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou en 1981, ce qui constitue une réelle reconnaissance de la qualité de l’artiste et de la position de cette œuvre au sein de l’histoire de l’art du XXème siècle.

Les œuvres de Claude Brun furent présentées à :

  • Paris, 1981, Centre Georges-Pompidou, Paris/Paris 1937-1957, du 28 mai au 2 novembre 1984.
  • Paris, 2000, Université René Descartes – Paris V, Galerie Saint-Germain, De Sainte-Anne et d’ailleurs : Collection ancienne du Centre d’Etude de l’Expression, , du 27  juin au 11 juillet 2000 (catalogue épuisé).
  • Paris, 2003, Galerie Nationale du Jeu de Paume, La clé des champs, du 9 juillet au 28 septembre 2003 (catalogue épuisé).
  • Paris, 2004, Centre hospitalier Sainte-Anne, Musée Singer-Polignac, Rouge – œuvres de la collection ancienne du C.E.E., du 17 septembre au 10 octobre 2004 (catalogue disponible).
  • Paris, 2007, Centre hospitalier Sainte-Anne, Musée Singer-Polignac, La couleur des mots, du 15 septembre au 20 octobre 2007 (catalogue disponible).
  • Montbrison, 2012, Musée d’Allard, De l’Art Brut et d’autres choses, du 6 avril au 4 novembre 2012.
  • Paris, 2015, Centre hospitalier Sainte-Anne, Musée Singer-Polignac, L’art pour l’art, la Collection Sainte-Anne, du 29 mai au 28 juillet 2015.

Une biographie de l’artiste Claude Brun est également disponible dans le Tome 4 De L’art des fous à l’œuvre d’art aux éditions Edite – Centre d’Etude de l’Expression, 2010, p.21.

'.