Tout savoir sur l’innovation de produit

Innover est synonyme de création ou d’amélioration. Cela signifie que soit on conçoit quelque chose de nouveau, soit on améliore ce qui est déjà présent. On dénombre principalement quatre formes d’innovation. Nous avons l’innovation de produit, l’innovation de commercialisation, l’innovation de procédé et l’innovation d’organisation. Découvrez donc dans cet article pour avoir plus d’informations sur l’innovation de produit et son importance dans le milieu des affaires. 

Innovation : définition des formes d’innovation

Que devrait-on retenir sur les formes d'innovation ? Voici une petite présentation de chacune d'elles.

Dans le meme genre : Astuces pour améliorer la gestion de la chaîne logistique avec SAP

Innovation de produit

Innover un produit revient à créer un tout nouveau bien n’ayant jamais existé auparavant. Cela veut aussi dire mettre à niveau un produit qui existe déjà et qui devient obsolète. 

On peut parler par exemple, d’innovation concernant un téléphone, une voiture, etc. Lorsqu’une entreprise innove, elle augmente sa demande, ce qui justifie d’ailleurs cette stratégie de l’entreprise. 

Cela peut vous intéresser : Les 10 meilleures applications pour organiser ses notes

Innovation de procédé

L’innovation de procédé a trait à la révolution des techniques productives et commerciales de l’entreprise. C’est-à-dire à l’invention de nouvelles stratégies de production et de commercialisation afin d’améliorer les résultats de vente obtenus par l’entreprise. 

Son objectif est de rendre la productivité de l’entreprise, sa chaîne de montage, et sa P.A.O. plus compétitives. Elle vise également à augmenter les ventes en ligne ou par correspondance. 

Innovation organisationnelle

L’innovation organisationnelle par contre, permet de changer l’organigramme de l’entreprise et de mettre en place une nouvelle organisation du travail. Cette forme d’innovation rejoint celle de procédé, puisqu’elle vise à changer les méthodes de travail de l’entreprise. Elle permet à celle-ci de devenir plus productive.

Innovation de commercialisation

Cette dernière forme d’innovation est une stratégie consistant à apporter des modifications significatives aux méthodes de commercialisation d’une entreprise. Cela prend en compte la conception du produit, son conditionnement, son placement, sa promotion et sa tarification.

L’objectif de l’innovation de commercialisation est de mieux répondre aux besoins des consommateurs. Elle vise également à améliorer le positionnement de la société sur le marché pour augmenter les ventes. 

Qu’est-ce qui prouve qu’une entreprise est innovante ?

Il existe des indicateurs probants pour vérifier si une entreprise innove ou non. Ces derniers réunissent les données nécessaires sur les entreprises ayant amélioré un produit ou mis un nouveau sur le marché. Les informations prélevées sont issues des enquêtes sur les entreprises considérées comme innovantes à un moment donné. 

Dès lors, grâce aux indicateurs, on peut détecter le type d’innovation, les coûts qu’ils engendrent, le pourcentage du prix. Selon des études françaises, de 1998 à 2000 on comptait dans l’industrie environ 40 % d’entreprises innovantes. 

Ce nombre était de 42 % dans le service aux entreprises et de 50 % dans les établissements de crédit. Concernant les produits nouvellement insérés sur le marché de l’industrie de manufacture, ils représentent 9 % du chiffre d’affaires national. 

Quels sont les domaines de prédilection des entreprises innovantes ?

D’après le Service des Études et Statistiques industrielles, les entreprises les plus innovantes se retrouvent dans le domaine de l’industrie. Le taux d’inclusion de ces entreprises d’innovation de produit est demeuré le même.

Selon ce même service, les sociétés industrielles sont plus centrées sur l’innovation de produit que sur l’innovation de procédé. En effet, plus de 35,5 % d’entre elles ont préféré l’innovation de produit contre 23 % qui ont choisi celle de procédé. 

Toutefois, soulignons que les sociétés ayant choisi l’innovation de procédé avaient pour but de changer in fine, leur produit. De ce fait, on remarque qu’une innovation de procédé est souvent suivie d’une innovation de produit et vice versa. 

Lorsqu’une société lance sur le marché un nouveau produit, cela vient fréquemment de l’innovation de produit plutôt que de procédé. De 1998 à 2000, les entreprises ayant inséré des produits innovateurs sur le marché avoisinaient les 18 %.  

Quels sont les enjeux d’un produit innovateur ? 

L’innovation de produit a sans nul doute de très nombreux avantages en ce qui concerne la concurrence. En dépit de ses atouts, elle représente également une grosse prise de risque pour une entreprise. La société innovante étant la première à lancer le produit, elle possède le privilège de fixer le prix du produit. Ce dernier peut excéder le coût marginal de sa production. 

Dans ce cas, l’innovation de produit génère des superprofits ou une rente de monopole temporaire. En effet, elle constitue une manière pour une entreprise de gagner de nouveaux marchés ou de conquérir de nouveaux clients. 

Elle est aussi la meilleure manière d’étendre les activités de la société ou de les renouveler. L’innovation de produit est une occasion d’améliorer la qualité des produits et de maximiser la compétitivité hors prix de l’entreprise.

 

Copyright 2023. Tous Droits Réservés